Chez Lilas-rose

forum pour discuter et partager votre passion pour les loisirs créatifs ( point de croix, hardanger, scrap, fimo, tricots, serviettage... ).
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Epiphanie ou fête des Rois

Aller en bas 
AuteurMessage
EOLILU

avatar

Messages : 1761
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 68
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Epiphanie ou fête des Rois   Ven 5 Jan 2018 - 23:26


Epiphanie ou Fête des Rois



Puisque tout le monde parle de la Catalogne ....



- La nuit du 5 janvier, tous les regards de Catalogne sont portés sur un étrange cortège.
Les rois Melchior, Gaspard et Balthazar arrivent en majesté dans les villages avec leur cortège afin d’apporter des cadeaux pour toute la famille. (encore !!!!)
La Cavalcade de la Nuit des Rois est l’une des coutumes les plus ancrées dans la tradition populaire catalane.

A la tombée du jour, les plus petits de la maison sortent dans les rues avec un lampion allumé dans les mains pour éclairer le chemin des trois Rois venus d’Orient. Ils soufflent dans des sifflets pour leur souhaiter la bienvenue et entonnent une ritournelle populaire : « Vive les Rois d’Orient, qui apportent des choses à tous les gens … ».

Ce cortège dansant d'origine chrétienne représente le chemin parcouru par les Rois jusqu'à Bethléem, guidés par une étoile miraculeuse, pour offrir de l’or, de l’encens et de la myrrhe au petit Jésus le jour de sa naissance.
Pendant la cavalcade, les carrosses des Rois et de leurs pages royaux parcourent les rues principales des villes et villages, laissant un tapis de bonbons sur leur passage.

On aurait préféré de l'or pour nous, de l'encens pour le curé et de la myrrhe pour les médecins et les croque-morts.

Mais que voulez-vous, tout le monde n'est pas le petit Jésus ...
quoi que ....
Qui sait ?
Bonne journée !




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Pour avoir tous les renseignements sur l'épiphanie voir

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Bonne galette ou brioche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EOLILU

avatar

Messages : 1761
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 68
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Epiphanie ou fête des Rois   Sam 6 Jan 2018 - 23:31

La fête de l’Épiphanie - du grec epiphaneia qui signifie apparition ou avènement.

Les chrétiens catholiques fêtent l’Épiphanie le 2ème dimanche après Noël, (et non le 6 janvier), soit 12 jours après la naissance de Jésus, commémorant la visite des Rois mages à l'enfant-Roi.
La galette des rois, bien que d'origine païenne, est servie à cette occasion selon une tradition qui avait déjà cours au 14e siècle.

La galette était partagée en autant de portions que de convives, plus une.
Cette portion supplémentaire, appelée « part du Bon Dieu » ou « part de la Vierge» était destinée au premier pauvre qui se présenterait à la porte.

Au 16ème siècle, il y eu une guerre féroce en France entre boulangers et pâtissiers pour le gâteau des rois.
François 1er trancha et accorda sa fabrication aux pâtissiers. Mais les boulangers détournèrent l’interdiction en faisant une galette des rois, puis la galette s’est mélangée avec le Pithivier pour devenir une galette à la frangipane.

Selon la tradition chrétienne, le gâteau des rois ou galette est consommé uniquement ce jour-là.
Tout ce qui vient "en plus" , entendons "payer sa galette" n'ajoute rien à la fête d'un jour où chacun peut être le roi, mais enrichit pâtissiers et boulangers, sans compter la boisson qui va avec !

A moins de consentir volontairement au consumérisme ambiant, soyons raisonnables en tout !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




La tradition de la galette des Rois

La célébration de l'Épiphanie a traversé les siècles.
Les rois François Ier et Louis XIV organisaient d’impressionnants banquets pour l’occasion.

La célébration du jour des Rois ne tarda pas à engendrer des abus ; les divertissements devinrent si excessifs, les banquets si pompeux, que de toutes parts s'élevèrent des plaintes contre ces plaisirs poussés à l'excès.
Et si déjà, à l’époque, on choisissait un roi dans l’assemblée, nul ne sait comment sont arrivés les gâteaux. Gâteau des Rois brioches, pogne ou galette, à chaque région sa spécialité avec un point commun : la fève, d'origine païenne, qui s'incarne dans la fête romaine des saturnales en janvier, pour élire le roi du festin.

Récit :
«Au commencement du souper, on nomme un président qui est presque toujours la personne la plus âgée et la plus respectée parmi les convives. Avant d'entamer le gâteau traditionnel, le plus jeune garçon de la famille, monte sur la table. Puis, le président coupe une première tranche du gâteau et demande à l'enfant "pour qui ce morceau ?" L'enfant répond pour le bon Dieu. Cette part est mise de côté pour être donnée au premier pauvre qui viendra la demander. D'habitude, il ne se fait pas attendre, car presque toujours ils sont trois ou quatre au dehors, hommes et femmes, épiant à travers les fentes de la porte, et attendant l'occasion d'exprimer leur demande. […] L'enfant apporte alors aux pauvres la tranche de gâteau réservée, en disant "Voilà la part à Dieu". Ou peut-on trouver un usage plus simple et plus touchant ?».

Petite leçon d’histoire par le journaliste Paul Fontoulieu, chroniqueur au Figaro en 1867



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Epiphanie ou fête des Rois
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Epiphanie ou Fête des Rois
» Galette des rois à la frangipane pour l'épiphanie
» Rois et autres figures
» Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants
» ORION Le Roi des Rois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez Lilas-rose :: Le petit Bonjour-
Sauter vers: